samedi 25 mars 2017

Le temps des Algorithmes

flyer

 La presse écrite parle de nous - merci 

 La radio/podcast aussi - merci 

Citations d'articles pas en accès ouvert

  • S'en saisissant, les chercheurs en informatique Serge Abiteboul et Gilles Dowek nous livrent ici un ouvrage à la portée de tous, aussi intéressant quand il retrace l'histoire de ce « premier outil à la mesure des aspirations humaines » que quand il en anticipe les développement futurs. Yann Verdo, Les Échos  
  • ... nous proposent une réflexion générale sur notre époque, marquée par ces calculs qui se glissent dans tous les ordinateurs. TB. Passionnant. La Liberté. Suisse.

Et aussi le Web - merci aussi - par exemple

    Et des présentations publiques



    vendredi 24 mars 2017

    EDBT, Headwork...

    Panel at the Extending Database Conference, in Venice, Italy. Participation to the panel : Database Technology and Behavior, Security, Ethics, Rights and Duties of Citizens

    Participation to the ANR project Headwork; http://headwork.gforge.inria.fr

     Crowdsourcing relies on potentially huge numbers of on-line partic- ipants to resolve data acquisition or analysis tasks. It is an exploding area that impacts various domains, ranging from scientific knowledge enrichment to market analysis support. But currently, existing crowd platforms rely mostly on low level programming paradigms, rigid data models and poor participant profiles, which yields severe limitations. The low- level nature of existing solutions prevents the design of complex data acquisition workflows, that could be executed, composed, searched and even be proposed by participants them- selves. Taking into account the quality, uncertainty, inconsistency and representativeness of participant contributions is still an open problem. Methods for assigning a task to the correct participant according to his trust, motivation and expertise, automatically improving crowd execution time, computing optimal participant rewards, are missing. Similarly, usual crowd campaigns produce isolated and rigid data sets: A flexible and common data model for the produced knowledge about data and participants could allow participative knowledge acquisition. To overcome these challenges, Headwork will define:
    • Rich workflow, participant, data and knowledge models to capture various kind of crowd applications with complex data acquisition tasks and human specificities
    • Methods for deploying, verifying, optimizing, but also monitoring and adapting crowd- based workflow executions at run time.

    Partners

    To reach its goals, Headwork will rely on two experts of large participative knowledge acquisition platforms
    • Cesco (Musée National d'Histoire Naturelle)
    • FouleFactory
    • Valda (INRIA Paris)
    • Druid (Rennes 1)
    • Links (Inria-Lille)
    • Sumo (Inria-Bretagne)
     

    vendredi 17 mars 2017

    Big data and Law

    Presentation at the conference on "Law and Big Data: How Information Analytics Will Change the Law"
    March 17th, 2017, Palais du Luxembourg, Paris


    samedi 11 mars 2017

    Fondation Sopra-Steria, Prix étudiant

    Participation au jury du prix. Des projets super sympas.

    Participation au comité éditorial de "Les Big Data à découvert", CNRS édition, sous la direction de Mokrane Bouzeghoub et Rémy Mosseri
    • le livre est plus intéressant que son titre 
    • avec "L'analyse de données, dérives et bonnes pratiques : écrit avec Julia Stoyanovich de Drexel U.

    vendredi 3 mars 2017

    Algorithmes, données numériques et gouvernement

    Présentations dans le cadre d'un séminaire à France stratégie avec Dominique Cardon sur : Diffusion de l’information : quels enjeux démocratiques ?

    mercredi 22 février 2017

    Soirée Gamma à Boston Consulting Group

    Mardi 21 février 2017 : Les données hier et demain

    Aussi des présentations de Francis Bach, Fabien Gandon (Inria) et Thomas Lewiner (BCG)

    mercredi 25 janvier 2017

    Avec tout le respect dû à la Cnil...


    La Cnil lance un vaste débat public sur les algorithmes.  On s'en réjouit. Mais un texte utilisé par l'IFOP pour un sondage, repris dans un débat organisé par la Cnil inquiète. Une capture d'écran (merci @IgorCarron) : 

    La définition accumule les imprécisions, mélange tout. Sapristi ! Un algorithme n'est pas une formule mathématique : ce n'est pas une formule, et ce n'est pas des maths. Modèles statistiques ? Diable pourquoi ? Ils élaborent... Diantre, oui. Mais il font tant d'autres choses...

    Quand les algorithmes deviennent aussi importants dans nos vies, quand l’État s'en inquiète au point de vouloir les réguler, il faudrait faire attention à ce qu'on dit, nous tous et en particulier, la CNIL. La Société informatique de France a proposé une définition de l'informatique : Informatique - Quèsaco ?

    Et puis cela vient à point pour vous conseiller le livre qui va enfin vous expliquer simplement ce que sont les algorithmes : Le temps des Algorithmes, Le Pommier, 26/01/2017.

    Voir justement : Qu’est-ce qu’un algorithme? par Annabelle Laurent, 20minutes.fr, 26/01/2017

    lundi 23 janvier 2017

    Mooc Bador -- Saison 2

    A la demande générale, le Mooc Bador chez Fun :

    Bases de données relationnelles : Comprendre pour maîtriser 

    démarre une deuxième saison.

    Co-starring : Serge Abiteboul, Benjamin Nguyen et Philippe Rigaux

    Plus de 8000 inscrits pour la Saison 1. Déjà près de 6000 en Saison 2. Comprenez pour maîtriser !

    vendredi 20 janvier 2017

    L'intelligence artificielle au Sénat

    Participation à une audition publique sur l'intelligence artificielle organisée par l'OPECST,  19 janvier 2017
    Aspects éthiques dans le cadre des données massives
    Bientôt sur http://www.senat.fr/opecst

    Vidéo : vers 18:07

     

    vendredi 16 décembre 2016

    Jury de Dune et semaine 12/12/2016

    Participation et animation de rencontres sur le Self Data, organisées par le Fing

    Présidence du jury de l'appel Dune, 5 universités numériques sélectionnées, voir Usine Nouvelle

    mercredi 30 novembre 2016

    Espace Mendès-France de Poitiers - Responsabilité des données

    mercredi 23 novembre 2016 à 20:30 POITIERS - Espace Mendès-France. Responsabilité en analyse de données massives : équité, neutralité, transparence, etc.

    lundi 21 novembre 2016

    Il faut renoncer à l’extension de la collecte des données biométriques

    Par Un collectif (dont je fais partie) —

    Face aux risques de piratage et de détournement du fichier TES qui étend la collecte des données biométriques aux cartes d’identité, des personnalités de la société civile se mobilisent.


    Malgré les protestations unanimes des institutions et des médias, pour la première fois dans la Ve République, le gouvernement décide par décret de répertorier la totalité des 67 millions de citoyens français dans un fichier centralisé comportant non seulement leurs noms, leurs prénoms, leurs dates de naissance, les données relatives à la filiation, mais également leurs photographies, leurs informations biométriques, leurs empreintes digitales, etc. ...

    mardi 15 novembre 2016

    Semaine bien remplie : Wikipedia, Aligre, ANR, Open data summit

    Mardi 15 novembre : Organisation d'une journée de familiarisation à Wikipédia au Futuroscope de Poitiers le 15 Novembre

    Mercredi 16 novembre : keynote aux Rencontres du numérique de l’ANR, Systèmes de gestion d'informations personnelles et intégration de connaissance

    Mercredi 16 novembre : participation à un panel, Doit-on enseigner le numérique comme les maths et le français ?

    Jeudi 17 novembre : Paris Open Source Summit, table ronde sur La souveraineté numérique des individus.

    Jeudi 17 novembre : interview à Aligre FM 93.1, Les Mondes du Futur, sur les données personnelles

     

    mardi 8 novembre 2016

    Fichier TES : on arrête les conneries ?

    Fichier TES : le CNNum appelle le Gouvernement à suspendre sa mise en œuvre et s'autosaisit pour examiner des alternatives techniques plus modernes et respectueuses des droits et libertés 

    Parmi toutes les voix qui s'élèvent contre le fichier TES, celle du CNNum. Ça fait plaisir ! Merci CNNum !

    mercredi 19 octobre 2016

    Analyse de données responsable et autres annonces

    Lyon, 14/10/2016 : Séminaire des doctorants au Liris (Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information) Vers des bases de connaissances personnelles

    Paris, Académie des sciences, participation à Speed Sciences, rencontres lycéens académiciens. 

    Nancy, 18/10/2016 : Journées Espé La Pépiniaire 4.1(Maison des Sciences),
    Analyse de données massives : équité, neutralité et transparence


    Analyse de données massives : équité, neutralité et transparence
    (durée : 1h 40m 19s / date de réalisation : 18-10-2016 / nombre de vues : 5)
     

    J'ai le plaisir de vous annoncer l'ouverture aux inscription de la session 2 du Mooc (Fun) BADOR sur les Bases de données relationnelles https://www.fun-mooc.fr/courses/inria/41008S02/session02/about

    vendredi 30 septembre 2016

    Données de la recherche

    Journée nationale d'étude des URFIST : « Partage des données de la recherche : quels impacts ? Modèles scientifiques, évaluation, services, compétences...» (Paris, 29 septembre 2016)

    Participation  à la table ronde Table ronde sur les enjeux éthiques et sociétaux liés aux données de la recherche.

    Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=StGgXfd4rzQ

    mercredi 28 septembre 2016

    Personal information management systems and knowledge integration

    Personal data is constantly collected, either voluntarily by users in emails, social media interactions, multimedia objects, calendar items, contacts, etc., or passively by various applications such as GPS of mobile devices, transactions, quantified self sensors, etc. The processing of personal data is complicated by the fact that such data is typically stored in silos with different terminologies/ontologies, formats and access protocoles. Users are more and more loosing control over their data; they are sometimes not even aware of the data collected about them and how it is used.
    We discuss the new concept of Personal Information Management Systems (PIMS for short) that allows each user to be in a position to manage his/her personal information. Some applications are run directly by the PIMS, so are under direct control of the user. Others are in separate systems, that are willing to share with the PIMS the data they collect about that particular user. In that later case, the PIMS is a system for distributed data management. We argue that the time has come for PIMS even though the approach requires a sharp turn from previous models based on the monetisation of personal data. We consider research issues raised by PIMS, either new or that acquire a new flavor in a PIMS context.
    We also present works on the integration of user’s data from different sources (such as email messages, calendar, contacts, and location history) into a PIMS. The PIMS we consider is a Knowledge Base System based on Semantic Web standards, notably RDF and schema.org. Some of the knowledge is “episodical” (typically related to spatio-temporal events) and some is “semantic” (knowledge that holds irrelative to any such event). Of particular interest is the cross enrichment of these two kinds of knowledge based on the alignment of concepts, e.g., enrichment between a calendar and a geographical map using the location history. The goal is to enable users via the PIMS to query and perform analytics over their personal information within and across different dimensions.

    Presentation at abiteboul.com

    samedi 10 septembre 2016

    Happy to be in the list of top 100 researchers in databases (with a friend, François Bancilhon, Data Publica)

    Result quality of such rankings is typically dubious. This one particularly. It is funny that one is still happy to be in it. 

     

    Préservons l'identité de la Galerie Vivienne à Paris !

    Nul besoin d'être un architecte diplômé ou un spécialiste d'histoire de l'art pour constater que la célèbre Galerie Vivienne - située dans le cœur de Paris - connaît actuellement une restauration qui ne respecte absolument pas l'authenticité, l'identité et le charme de ce passage.
    Cette rénovation est une véritable atteinte à l'architecture d'un lieu protégé et inscrit au patrimoine national depuis 1974....

    Voir plus ici